Le vrai tutoriel pour un Star Wars Deconne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vrai tutoriel pour un Star Wars Deconne

Message par AstroFacile le Dim 20 Déc 2009 - 15:01

Note : ce tutoriel est une copie de celui proposé par N'Co sur son blog. Bien que je parle ici à la première personne, il s'agit bien de N'Co qui parle Wink.

Première partie : préparer le terrain


Bon... Je me lance dans un grand tutoriel sur la bonne pratique du détournement pour avoir les meilleures images possibles, et le meilleur son ! Certains fans critiques nous ont récemment dit que la qualité de nos images était en baisse. Ils ont raison, malheureusement : sur les derniers épisodes on peut voir des problèmes de fluidité, dus à un mauvais transcodage des vidéos, qui fait apparaitre des "lignes horizontales" et des images dédoublées.
J'avoue... Nous étions pressés de mettre en ligne les derniers épisodes, nous n'avons pas beaucoup de temps à consacrer à SWD, et comme vous allez le voir, faire les choses proprement demande beaucoup... beaucoup... beaucoup de temps !

Le matériel et les logiciels
Alors il vous faut pour la recette les DVD de Star Wars, que bien sûr vous avez achetés dès leur sortie en méga-coffret à 55 euros, et que vous vous en êtes mordu les doigts car quelques mois plus tard sortait la super édition avec les anciennes versions en plus, et une édition de base vachement moins chère !

Pour pouvoir copier les DVD sur votre disque dur, il vous faudra les logiciels suivants, gratuits et disponibles pour Mac et PC :



Handbrake : Un petit logiciel nickel pour obtenir les films depuis les DVD et les copier dans des formats légers sur le disque dur. Par exemple, si vous voulez transformer vos DVD en films lisibles sur iPod, PSP ou autres, c'est le logiciel qu'il vous faut.
Son équivalent Linux est dvd::rip. Les utilisateurs de systèmes Debian peuvent l'installer via le paquet dvdrip.

VLC : Le petit lecteur gratuit pour remplacer votre Windows Media Player lourdingue. Vous allez avoir besoin de lui pour obtenir les fichiers des DVD, car Handbrake ne fonctionne pas sans lui. En effet, les DVD ont une protection (très facile à faire sauter) qui les empêche d'être copiés sur ordinateur. Cependant, il faut bien pouvoir les "lire" pour voir les films. Donc handbrake utilise VLC comme un lecteur pour lire les DVD pour les transofrmer sur le disque dur.
Il est également disponible sous Linux. Utilisateurs de Debian, installez le paquet vlc !

MPEG Streamclip : Un autre petit logiciel gratuit, moins connu. Lorsque vous avez copié les fichiers sur le disque dur, vous pourrez les regarder sur votre ordi, ou sur n'importe quel lecteur. Ce qu'il vous faut cependant, ce n'est pas juste "regarder", mais "travailler" sur le film, car vous êtes un grand artiste du détournement. On ne peut pas travailler facilement sur des fichiers mpeg, car ils sont très compressés. Tous les logiciels de montage préfèrent travailler avec des fichiers décompressés, appelés "DV". Ce sont les fichiers crées par la plupart des camescopes numériques. Ce logiciel vous permettra de convertir les fichiers mpeg générés par Handbrake en fichiers DV utilisables par le logiciel de montage.
Il semble que WinFF permet également cette conversion sous Linux, mais c'est à vérifier. Sous Debian, installez le paquet winff.

Quicktime : Le logiciel d'Apple vient avec le nouveau codec video, appelé d'un nom barbare : h.264 ! C'est le meilleur codec vidéo disponible à ce jour. Vous connaissez sûrement le DiVX? Le h.264 est encore meilleur. Pour avoir une superbe qualité dans vos codages sur le disque dur, je vous conseille donc d'utiliser ce codec, et la manière la plus simple de l'avoir est de télécharger la dernière version de Quicktime.
Disponible aussi sous Linux, les utilisateurs de Debian peuvent récupérer le paquet quicktime-utils.

Voila, je vous laisse le soin de télécharger tout ça, et de regarder à quoi ça ressemble, et je reviens bientôt pour la suite du tutoriel !

NB : La suite du tutoriel est présentée avec les logiciels suivants : Handbrake, VLC, MPEG Streamclip et QuickTime. Linuxiens, si vous avez installé les équivalents, n'hésitez pas à lire la documentation délivrée. N'hésitez pas à contacter AstroFacile si vous trouvez meilleur que ceux proposés ici Wink


Dernière édition par AstroFacile le Mer 25 Aoû 2010 - 11:22, édité 6 fois

AstroFacile
Admin
Admin

Messages : 523
Réputation : 679
Date d'inscription : 18/08/2009
Localisation : Googoon Vales (Mars)

Feuille de personnage
Nom de personnage: AstroFacile

Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsdeconne-romanphoto.sup.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obtenir les films sur son ordinateur

Message par AstroFacile le Dim 20 Déc 2009 - 15:07

Deuxième partie : obtenir les films sur son ordinateur

Vous avez téléchargé les logiciels, ils sont installés, et ils fonctionnent bien? Bravo! On peut passer à la suite... C'est tou d'abord "Handbrake" qu'il faudra lancer :

Vous avez inséré le DVD, et il faut charger le film. Pour cela, sélectionner "Source", en haut à gauche. Il faut aller dans votre DVD et dans le dossier appelé "Video_TS", où sont stockés tous les films du DVD. Hé oui, car il y a souvent plusieurs films sur un DVD, entre le film principal et les bonus. Le tout va être de trouver parmi tous ces fichiers lequel est le Star Wars?
Alors une astuce : déjà, c'est un fichier qui ressemble à "VTS_xx_x.IFO" qu'il faut ouvrir :


Ici, c'est "VTS_01_0.IFO" qu'il faut ouvrir, car on voit que tous les fichiers "VTS_01_x.vob" qui contiennent le film font plus de 1Go. Le film est en fait réparti sur tous ces fichiers, dans l'ordre. Le fichier .IFO est en quelque sorte la table des matières. On voit tout de suite que ce n'est pas VTS_02_0.IFO qu'il faut ouvrir, car les fichiers .VOB qui correspondent ne font que 41 Mo, donc sont tout petits.

Quand vous ouvrez le fichier .IFO, Handbrake vous propose de choisir le "title" en haut : choisissez quelque chose dont la durée correspond au film, ici c'est le title 1 que l'on choisit, et il fait 2h02min15s, c'est bien la longueur de Star Wars! Bingo! A côté, on peut choisir entre quels et quels chapitres on va faire l'extraction. Au début, pour faire des tests, je vous conseille de commencer avec juste 1 chapitre, et si ça marche, de faire tout le film ensuite.
Appuyez sur "Toggle preset" pour faire les réglages automatiques, et choisissez le réglage "quicktime" dans "apple". Cela permet d'avoir une très bonne qualité. Vous pouvez regarder ça et là, il y a des choses utiles si vous voulez copier le DVD pour votre iPod video ou PSP.

Vous voyez la petite case au milieu avec marqué "2 pass encoding"? Cela permet d'augmenter la qualité du codage du film, sans augmenter la taille finale du fichier. Mais à un prix : cela vous prendra 2 fois plus de temps! Sur mon ordinateur un peu vieillissant (3 ans 1/2 au compteur), il me faut 6 heures pour coder le film en mode "2 pass", et 4 heures en "1 pass".

Une fois le choix de la qualité fait, cliquez sur "Picture setting" :


La fenêtre qui s'ouvre vous donne un aperçu du rendu. Attention, pour la suite il est important de changer quelque chose : dans "Crop" (recadrage) il faut mettre toutes les valeurs à "0", pour que l'image occupe tout l'écran. Vérifiez aussi que vous êtes en mode "Anamorphique : Strict" dans le panneau "Size". Si vous ne faites pas les bons réglages ici, vous allez vous retrouver avec des bonhommes asperges tout déformés en hauteur pour la suite.

Vous pouvez faire "close", et aller dans la partie "audio & subtitle" pour choisir quelle langue vous allez copier sur le disque dur. Vous pouvez en prendre plusieurs, mais le fichier sera plus gros à la fin, et comme ici on veut faire du détournement, j'enlève toutes les pistes audio.

Il ne reste plus qu'à appuyer sur le bouton Start, et se prendre un bon cocktail, car ça prend un bon moment. A la fin, vous vous retrouvez sur votre disque dur avec un fichier vidéo du film de 1,8Go de très bonne qualité, et vous êtes prêt pour la suite ! En attendant, vous pourrez utiliser ce fichier pour emporter Star Wars toujours avec vous sur votre portable, ipod etc... !


Dernière édition par AstroFacile le Dim 20 Déc 2009 - 15:16, édité 1 fois

AstroFacile
Admin
Admin

Messages : 523
Réputation : 679
Date d'inscription : 18/08/2009
Localisation : Googoon Vales (Mars)

Feuille de personnage
Nom de personnage: AstroFacile

Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsdeconne-romanphoto.sup.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le diabolique Streamclip...

Message par AstroFacile le Dim 20 Déc 2009 - 15:14

Troisième partie : Le diabolique Streamclip
Si vous avez suivi les épisodes précédents, vous devriez avoir maintenant sur votre disque dur un fichier mp4 de environs 2 Go de très bonne qualité. Vous pouvez essayer de charger ce fichier dans votre logiciel de montage, mais si c'est comme chez moi, ça ne va pas bien marcher.

En effet, les logiciels de montage préfèrent travaille avec les fichiers DV, qui sont de très gros fichiers vidéos générés habituellement par les camescopes ou cameras numériques. La différence avec le fichier mpeg généré par Handbrake? Déjà la taille! Alors que votre Star Wars version mpeg peut facilement être gravé sur un CD ou un DVD, un fichier DV de 2 heures va peser plus de 20Go!

Dans les fichiers DV, chaque image est codée individuellement, et c'est pour cela que les logiciels de montage apprécient : vous voulez couper à 3minutes24secondes précisément à l'image numéro 12? Pas de problème. Alors qu'avec le format mpeg (ou DIVX), chaque image est en fait calculée à partir de la précédente, afin d'économiser de la place. Pour faire simple, disons que seuls les pixels qui ont changé depuis l'image précédente du film seront mis à jour. Si un personnage se déplace, le format dira "déplacez moi tout ce paquet de pixel vers la gauche", c'est bien plus court à dire que de recoder toute l'image!

Par contre, pour faire du montage, pas top, ce système. Alors on va prendre chaque image une par une, et Streamclip va nous les transcoder en joli DV pour faire comme les pros.

Ce logiciel est très facile à utiliser : chargez le film à transformer, et faites "fichier"->"encoder en format DV". Et... Sortez faire un tour ! Sur mon ordinateur, l'opération prend quand même 24 heures pour un film de 2 heures ! C'est de la folie me direz-vous, mais bon... une fois que c'est fait, c'est fait, et vous pouvez faire tous les montages/détournements que vous souhaitez.

Pourquoi on s'embête à faire tout ça ? Comme je l'ai déjà dit plus haut dans ce tutoriel, certains fans nous ont fait la remarque que certains épisodes de Star Wars ont une mauvaise qualité d'image. C'est dû à cette dernière étape de transformation en DV qui a été mal faite. Je ne dénoncerait pas le logiciel qui a fait ce travail de cochon. Non non, je ne dirai pas que c'est Windows Movie Maker .

Donc si vous voulez la meilleure qualité d'image possible, ne merdez pas les transcodages, et utilisez MPEG Streamclip !


Dernière édition par AstroFacile le Jeu 11 Fév 2010 - 18:21, édité 1 fois

AstroFacile
Admin
Admin

Messages : 523
Réputation : 679
Date d'inscription : 18/08/2009
Localisation : Googoon Vales (Mars)

Feuille de personnage
Nom de personnage: AstroFacile

Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsdeconne-romanphoto.sup.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le montage, c'est cool

Message par AstroFacile le Mer 27 Jan 2010 - 17:57

Si vous avez réussi à suivre le tutoriel jusque là, bravo ! Vous devez donc avoir avoir trois fichiers (1 par film Star Wars Classique) ou bien 6 fichiers si vous voulez piocher dans toute la série. Chaque fichier devrait peser dans les 25Go (je vous ai dis qu'il fallait s'acheter un bon disque dur ?), au format DV (le format qui permet un montage dans les règles de l'art).

Maintenant vient le montage à proprement parler...

Le montage, c'est cool

Mais chacun va avoir un logiciel différent... Alors mon but ne va pas être d'expliquer exactement comment faire pas à pas, car vous le savez, j'utilise Final Cut, mais vous avez peut-être autre chose, comme le splendide Windows Movie Maker () sur PC ou le pratique iMovie sur Mac. Donc je vais me borner à vous donner des petits trucs...

D'abord, choisir une scène



On peut prendre comme exemple le dernier épisode. La première chose à faire est de bien délimiter la scène que l'on veut doubler. Il faut qu'il y ait pas mal de dialogues (ou au moins, des opportunités de placer des dialogues même si elles n'existent pas dans le film).

La scène ne convient pas tout à fait ?
Dans la plupart des cas, les scènes ne sont pas tout à fait adaptées à la blague que l'on veut faire! Souvent, c'est trop court. Parfois, tel personnage ne parle pas assez. Il peut aussi y avoir des vides qui cassent le rythme. La solution? Un montage énergique! N'hésitez pas à saucissonner, c'est dans l'air du temps! Prenez les ciseaux de votre logiciel de montage et coupez les passages à vide. N'hésitez pas à faire du copier-coller de certains plans si un personnage ne parle pas assez dans le film : cela passe souvent inaperçu, ou bien ça peut faire un effet marrant. Autre astuce : l'effet "rembobinage" qui permet d'alonger artificiellement un plan (nous l'avons utilisé 3 fois dans le dernier épisode!). Par contre, faites attention à l'effet "ralentir" ou "accélérer" qui peut rendre un plan peu naturel... A utiliser avec précaution!

Autre solution, vous pouvez mettre côte à côte plusieurs scènes qui n'ont rien a voir dans le film, mais qui peuvent allonger une séquence un peu courte.

Deux choses à vérifier pour faire pro
Le plus important à vérifier, c'est que l'aspect de votre image est bien respecté! Faites y attention, sinon vous allez avoir des bonhommes-spaghettis, si vous transformez le 16/9e de la source en 4/3. Pour être sûr que tout va bien, assurez vous que le projet est bien en mode "PAL 16/9e anamorphique 720x576 pixels". Si vous n'avez pas de mode "anamorphique", c'est à dire où les pixels ne sont pas carrés, vous pouvez exporter votre film en 823x463, qui correspond à du vrai 16/9.

Et, plus évident, enlevez le son d'origine! Si vous voulez faire un beau doublage, il faut totalement enlever le son d'origine, même quand il n'y a pas de paroles à doubler. La contrepartie est que coup, vous devrez refaire vous-même toutes les musiques et bruitages! Mais c'est ça le plus rigolo dans le doublage (je trouve) ! Dans Final Cut, pour enlever le son d'origine, il faut cliquer sur la séquence, puis faire "lier" dans le menu "modifier".

Et du coup, naturellement, la prochaine prochaine partie du tuto parlera du plus important : LE SON !

AstroFacile
Admin
Admin

Messages : 523
Réputation : 679
Date d'inscription : 18/08/2009
Localisation : Googoon Vales (Mars)

Feuille de personnage
Nom de personnage: AstroFacile

Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsdeconne-romanphoto.sup.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vrai tutoriel pour un Star Wars Deconne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum